MENU TYPIQUE 

d’après NATASHA CAMPBELL MAC-BRIDE*


Commencez la journée avec un citron pressé, additionnez d’eau de source légèrement tiédie.
Démarrez ensuite avec un jus : 40 % de pommes plus 55 % carottes plus 5 % de betterave et 5 % d’un fruit pour couvrir le goût.


Que manger au petit déjeuner ?


Des œufs, en gardant le jaune coulant (car ainsi il garde ses lécithines et toutes ses propriétés), des légumes cuits à la vapeur douce et crus en salade avec de l’huile d’olive bio première pression à froid.
– Ou de l’avocat et de la viande, du poisson ou des crustacés assaisonnés au citron et à l’huile d’olive accompagnés d’un bouillon chaud fait maison.
Oui, dans le régime gap vous pouvez manger de la viande ! (Ceci fera l’objet d’un autre article…)
Vous pouvez ajouter à ces légumes une cuillerée à soupe de graines germées.
Ne consommez que des produits naturels et jamais de sauce du commerce.
– Des crêpes faites à partir de farine d’amandes, de noisettes, d’oléagineux ou de farine de coco que vous dégusterez avec du beurre cru bio clarifié et du miel ou bien si vous préférez les manger salées vous pouvez ajouter les légumes de votre choix. Accompagnez le tout de thé léger au citron ou de tisanes au gingembre ou à la menthe.


Le repas du midi


De la soupe ou des ragoûts faits maison avec des viandes impérativement biologiques (volailles canard oie etc.) les mammifères n’étant consommés qu’une fois par semaine. On peut également faire des ragoûts de poissons.
– De l’avocat avec de la viande, du poisson, des crustacés et des légumes crus et cuits à la vapeur douce. Assaisonnez à l’huile d’olive avec du citron et accompagnez d’une tasse de bouillon chaud fait maison.
Privilégiez la cuisson à la vapeur douce ou les mijotages.
Les fritures et les grillades seront bannies tant que la personne n’aura pas retrouvé son état de santé.
N’hésitez pas à manger des aliments lactofermentés comme la choucroute crue ou cuite à la vapeur douce.



Le repas du soir


Même type de repas qu’à midi ou qu’au petit déjeuner.

Si l’enfant a faim entre les repas, il peut manger un peu de fruits, de l’oléagineux ou des gâteaux faits maison à partir de farine d’oléagineux et d’œuf.




*Tirées du livre « le syndrome Entéropsychologique ou le syndrome GAP(gut and psychologie Syndrome) du Docteur Natasha Campbell McBride, spécialiste en neurologie et en nutrition sur le site de Marion KAPLAN  http://www.vitaliseurdemarion.fr/
%d blogueurs aiment cette page :